Logo Darc

Dakh Daughters

Dakh Daughters

Avec Vlad Troitskyi, les Dakh Daughters ont mis en scène un cabaret apocalyptique où s’entrechoquent dans un spectacle polyphonique surpuissant des textes de Iosip Brodski, Charles Bukowski, William Shakespeare, Taras Chevtchenko, Alexandre Vedensky... et les chants et récits immémoriaux que la compagnie a collectés dans les villages reculés des Carpates.

 Les Dakh Daughters expriment avec puissance et humanité le besoin de liberté des citoyen/nes d’un monde en mutations où le devoir de révolte fédère actes et pensée et s’oppose à l’amertume de la résignation.

Un étonnant voyage fait de frissons, de beauté et de colère dans un concert punk construit comme un poème. Musicalement, le groupe se permet toutes les fantaisies. Comme mélanger du rap chanté en français avec des mélodies traditionnelles ukrainiennes et des rythmes orientaux à la darbouka. Les changements de rythmes et d’ambiances s’enchaînent à une vitesse inhabituelle. La dissonance n’est pas du tout tabou.